Formez-vous pour travailler avec les enfants !

Vous avez toujours eu envie de travailler avec les enfants, mais vous ne savez pas vers quel métier de la petite enfance vous devez vous tourner. En effet, face à la diversité des parcours que vous pourrez emprunter, il n’est pas toujours facile de savoir quelle option choisir. Mais, quel que soit le choix que vous ferez, il est important de savoir que les métiers de la petite enfance demandent des compétences et des qualités diverses telles que la pédagogie, la patience et un grand sens des responsabilités. Découvrez les formations à suivre pour évoluer dans ce secteur.

Pourquoi choisir un métier de la petite enfance ?

Choisir un métier lié au secteur de la petite enfance permet de créer une relation privilégiée avec ces bouts de chou. Il s’agit de professions à qualité humaine où l’aide, l’attachement et la bienveillance sont présents au quotidien. Vous apprendrez également à travailler en équipe et à collaborer avec des personnes aux parcours et aux compétences différentes.

Pour travailler avec les enfants, vous devez avoir les diplômes requis. Pour les obtenir, de nombreux professionnels tels que https://www.formationscap.com vous proposent différentes formations en fonction de vos aspirations professionnelles. Aujourd’hui, vous avez la possibilité de vous faire former par correspondance en ligne. Alors, si vous êtes parent et que vous avez envie de profiter du temps libre dont vous disposez pendant que vos enfants sont à l’école, vous pouvez très bien obtenir votre diplôme en vous formant à distance.

En dehors des qualifications professionnelles, travailler avec les enfants exige aussi de posséder des qualités humaines telles que :

  • Le sens du relationnel : si vous ne l’avez pas, vous ne pourrez pas comprendre les besoins de l’enfant, mais également ceux des parents. Il est donc important d’être en mesure de communiquer pour créer une relation stable avec les autres parties
  • Être empathique : vous devez être capable de vous mettre à la place de l’autre pour bien comprendre les attentes de chacun et y apporter une réponse convenable.
  • La patience : il s’agira de la principale qualité que vous devrez développer si vous voulez travailler avec des enfants. Il s’agit de votre meilleur allié, car s’occuper quotidiennement des enfants surtout quand ils ne sont pas les vôtres n’est pas toujours aisé. La patience vous permettra donc de garder le contrôle lorsque vous vous retrouverez devant des situations difficiles.
  • L’écoute : il est capital de savoir écouter l’enfant, d’être attentif à ses interrogations afin d’y répondre convenablement.
  • Être créatif : pour développer la motricité de l’enfant, vous devrez organiser des ateliers tout le temps. Et pour être sûr d’apporter à votre pierre à la construction de la personnalité de chaque enfant que vous entretiendrez, vous devez faire preuve d’imagination et de créativité.

Quels sont les diplômes à avoir pour travailler avec les enfants ?

Pour exercer un métier de la petite enfance, vous devez nécessairement avoir un diplôme ou être admis à un concours de la fonction publique. Voici les 5 diplômes qui sont nécessaires pour exercer un métier de ce secteur.

Le CAP Accompagnement Educatif Petite Enfance (AEPE)

En suivant une formation pour obtenir le CAP AEPE, vous serez centré sur le développement et l’éveil de l’enfant de moins de 6 ans. Ce diplôme vous permettra de travailler dans différentes structures d’accueil et d’occuper des postes comme agent de crèche, animateur petite enfance, aide auxiliaire de crèche ou de puériculture. En obtenant le CAP AEPE vous pourrez également travailler en tant qu’assistante maternelle.

Le Diplôme d’État d’Auxiliaire de Puériculture

Le DEAP est centré sur la réalisation d’activités d’éveil et de soins pour assurer le développement et le bien-être de l’enfant dans n’importe quel milieu. Ainsi, que ce soit dans un hôpital, à la crèche ou encore dans un centre de protection maternelle et infantile, l’auxiliaire de puériculture a une place importante. En fonction de son milieu professionnel, l’auxiliaire peut être amené à collaborer avec des psychologues, des puéricultrices ou des infirmières. Pour obtenir ce diplôme, il faut passer par une épreuve orale ou écrite.

Le concours Agent Territorial Spécialisé des Ecoles Maternelles (ATSEM)

En passant le concours ATSEM, vous devez un professionnel spécialisé dans l’accompagnement des professeurs des écoles en maternelle. Vos enfants vous ont certainement parlé de cette seconde “maîtresse” qui aide le professeur principal et dont le rôle est capital pour la bonne organisation de la classe. L’ATSEM veille à la sécurité, à l’hygiène et accompagne les enfants dans leurs différentes activités. Ce professionnel doit également être disponible pour les élèves et faire preuve de patience dans l’exercice de ses fonctions. L’ATSEM peut être également présent au cours des Temps d’Accueil Périscolaire pour l’encadrement des enfants après la classe.

Le Diplôme d’État d’Éducateur de Jeunes Enfants (DEEJE)

L’éducateur de jeunes enfants réalise des missions qui vont de la prévention à l’éducation. Il a pour rôle de favoriser le développement ainsi que l’épanouissement des enfants dont l’âge est inférieur à 7 ans. Il se charge de l’encadrement des activités et veille à la création d’un environnement stimulant, propice à l’éveil intellectuel, affectif et artistique de l’enfant. Cette profession nécessite certaines qualités spécifiques comme la créativité, un sens aigu des responsabilités et un brin d’autorité. L’éducateur de jeunes enfants peut travailler dans des centres de loisirs, dans des crèches et même dans des hôpitaux.

Le Diplôme d’État de Puériculture

La puéricultrice est une infirmière qui travaille uniquement avec les enfants et dont les missions varient en fonction des structures dans lesquelles elle sera amenée à travailler. La puéricultrice peut travailler dans les services de maternité en collaboration avec les sages-femmes afin d’apporter les soins nécessaires aux nouveau-nés. Elle peut donc travailler dans les crèches, les services pédiatriques ou dans toute autre structure requérant son savoir-faire. La puéricultrice doit disposer d’un bon relationnel pour accompagner à la fois les jeunes enfants, mais également leurs parents.