Quelles sont les différentes causes de l’échec scolaire en France

En cette première décennie du XXIe siècle, l’échec scolaire reste une réalité en France. Plus de 100.000 jeunes quittent annuellement le système, sans avoir obtenu un diplôme, un décrochage qui pourrait handicaper leur avenir dans le sens où ils auront des difficultés à se faire embaucher pour un emploi qualifié. Quelles sont les raisons de cette situation ? Des sites spécialisés comme adcours.fr proposent des éléments de réponse.

Un environnement défavorable aux études

Lorsque l’enfant n’éprouve pas du plaisir en étudiant, il conclut qu’il n’est pas nécessaire de faire autant d’efforts. Parfois, ses difficultés résultent d’une mauvaise organisation personnelle, une absence de méthode nuisant à sa concentration, mais il arrive aussi que l’élève souffre de troubles tels que la dyslexie et le TDAH, elles l’empêchent de bien exploiter ses potentiels.

L’échec scolaire est également favorisé par un environnement défavorable. Des enfants sont harcelés par les autres à l’école ou vivent une situation difficile à la maison. Par exemple, quand leurs parents se disputent devant eux, ils ne parviennent pas à se concentrer sur leurs études.

Une implication insuffisante des élèves

Aujourd’hui, le système éducatif favorise les élèves dotés d’un bon esprit logique, les artistes et les manuels ont un peu de mal à trouver leur place. Certains enfants sont orientés vers un cursus général alors qu’il aurait été mieux d’opter pour une filière professionnalisant. Placés au cœur du système, les enseignants n’ont pas toujours le moyen de mieux impliquer les enfants au sein du processus. Bien entendu, le déploiement des nouvelles technologies dans les écoles remédie à cette situation, mais il requiert un budget qui n’est pas toujours à la portée de tous les établissements.

Échec scolaire : les ados se déconcentrent facilement

Internet et les réseaux sociaux ont bouleversé notre rapport avec l’information. Les adolescents sont régulièrement sollicités et cette situation se traduit par une difficulté à se concentrer. Par ailleurs, les modèles de succès mis en avant n’insistent pas toujours sur l’importance de l’effort et du travail. Les personnes ayant réussi sont souvent présentées comme étant talentueuses et géniales alors qu’en coulisse elles travaillent énormément.